Inscrivez-vous à la
prochaine séance d'info !

Sens et Company

4670 Blegny
0486300812
magali.jemine@sensetcompany.be

Site internet : www.sensetcompany.com

Facebook : https://www.facebook.com/sensetcompany

 

 

Qui êtes-vous?

Un jour, je suis rentrée de l’école en pleurs. Ma maman a construit une tour et m’a dit « Tu vois ce bonhomme, lorsqu’il est nez-à-nez avec la tour, la tour lui parait immense mais si le bonhomme recule, la tour lui paraitra plus petite. Il en va de même avec les difficultés de la vie. Face à un problème, ce dernier peut paraître immense mais si on recule, le problème ne nous parait plus si important ». Coach depuis 7 ans, psychologue du travail depuis 5 ans, formatrice et art-thérapeute, cette histoire représente bien ce que je fais au quotidien, aider à prendre du recul pour permettre à chacun de trouver ses solutions.  

 

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Sens et Company est un service proposé aux travailleurs, aux entreprises ou aux professionnels de l’accompagnement. A travers des coachings individuels ou collectifs, des formations, des stages de développement personnels, des ateliers d’art-thérapie, des analyses de risques, ou encore des conférences, Sens et Company a pour vocation d’aider à construire un mieux-être au travail :  burnout, changement communication, cohésion d’équipe, conflit, confiance en soi, équipes à distance, harcèlement, reconnaissance, réorientation professionnelle, stress

 

Qu’est-ce qui vous anime à vous lever le matin ?

La certitude de découvrir de nouveaux mystères de la vie ; la richesse de rencontrer de nouveaux visages dans nos différences mais aussi dans nos ressemblances ; la profondeur des échanges et des questionnements et puis une série de petits riens qui font la vie : le plaisir de sentir l’eau sur mon visage, de goûter les aliments que je prépare,  de danser sur un rythme entrainant… 

 

Que préférez-vous dans votre job ? Quel est l’aspect que vous aimez le plus dans votre job actuel ?

J’apprécie la diversité du travail que je réalise. Depuis que j’ai démarré en tant qu’indépendante, chaque journée a été différente me donnant l’impression de découvrir, d’apprendre et d’avancer à chaque moment.

 

Quel est votre prochain défi professionnel ?

Mon prochain défi est d’organiser des promenades introspectives pour les entreprises ou les particuliers. Ces promenades combineraient le contact avec la nature, la mise en mouvement souvent trop peu présente dans nos sociétés ainsi qu’un processus de développement personnel ou de cohésion d’équipe grâce au coaching et/ou à l’art-thérapie. Les thématiques qui pourraient, entre autres, être travaillées par ce biais : burnout, changement, charge de travail, cohésion d’équipe, créativité, faire taire sa pensée, gestion de projets, gestion du stress, mon rapport à l’argent, qu’est-ce qui me fait plaisir, reconnaissance…

 

Si vous aviez le pouvoir de remonter le temps, changeriez-vous quelque chose dans votre parcours?

Je demeure convaincue que chaque erreur nous permet d’apprendre. Ce que j’aurai pu faire autrement m’a donc probablement permis d’arriver là où je suis aujourd’hui. Toutefois, si je devais changer quelque chose ce serait probablement le fait d’oser plus rapidement : oser proposer mon projet, oser en parler, oser exprimer mon point de vue. 

 

Job’In vous a accompagné tout au long de cette aventure. Quelle a été la force pour vous d’un tel accompagnement ? Job’In en un mot ?

Même si on connaît son métier, le métier d’indépendant est un métier à part entière. Pour moi, la force d’un accompagnement en couveuse, c’est d’apprendre les compétences nécessaires au métier d’indépendant. Ensuite, Job’In c’est aussi la possibilité d’avoir un avis exterieur, encourageant, bienveillant et réaliste. Donc, ça a été pour moi la possibilité d’une prise de recul. Je crois que nous en avons tous besoin à un moment donné. Job’In en un mot, c’est une professionnalisation. 

 

Une anecdote à raconter sur votre vie d’entrepreneur·e ?

Il y a 4 ans, quand j’ai voulu me lancer comme indépendante, je suis rentrée et j’ai dit « je veux devenir indépendante ». On m’a demandé dans quoi et je ne savais pas. Aujourd’hui, je me rends compte que les projets évoluent et grandissent en fonction des rencontres réalisées, des intérêts partagés et des demandes formulées. Quand je regarde en arrière, je me dis « je ne savais pas où j’allais mais j’ai bien fait de me mettre en chemin. »

 

Un conseil pour les personnes qui, comme vous, n’ont qu’une envie : se lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat ?

Mon conseil principal : lancez-vous… Des excuses pour ne pas démarrer, il en existe plein, à tout âge et à tout moment dans la vie. Se lancer dans l’entrepreneuriat peut faire peur… Toutefois, la grande aventure de l’entrepreneuriat c’est affronter ses peurs, ses déceptions et au bout du chemin se rendre compte de son évolution personnelle et être fier de ce que l’on a accompli.

 

Jemine Magali

Do Not Track détecté